L'équipe

Aïcha Riffi, formatrice et directrice

Aïcha Riffi, dipômée du secteur socio-éducatif, est à l’origine de Ma famille comme unique. Son parcours professionnel l'a amenée, à travers différentes expériences auprès d'enfants en situation de handicap, d'adolescents fragilisés, de familles multiculturelles, à approfondir les questions de parentalité et d’interculturalité. Elle a été formée à la communication non-violente selon Marshall Rosenberg, auprès d’Isabelle Filiozat à « L’Ecole des intelligences émotionnelles », et par Dominic Barter sur l'approche restaurative du conflit. La rencontre avec l’approche de la communication bienveillante selon Faber et Mazlish éclaire de façon nouvelle sa fonction de parent, et lui apporte des clés dans les rapports familiaux et professionnels. Mère de trois enfants, "parent chercheur" et professionnelle soucieuse de croiser les approches, elle ne cesse d’interroger la relation parent/enfant et professionnel/enfant, tout en explorant les théories de référence autour de la communication et de la parentalité.

Tout en assurant la co-direction de l'association, elle anime des ateliers, conférences, formations. Elle participe aussi à des groupes de recherche sur la communication non-violente et l'approche systémique des conflits.

Image de contact

Anne Muselli, responsable formation

Anne Muselli, juriste de formation, a un parcours professionnel lié à l’accompagnement des publics en situation de précarité ; elle a travaillé auprès de personnes exilées et a approfondi les champs de la relation d’aide, de l’interculturalité, de la communication. Spécialisée en ingénierie de formation, son action s’est élargie au soutien des professionnels, grâce à la conception et l’organisation d’actions de formations sur mesure.

Coordinatrice de Ma famille comme unique, elle fait le lien avec les structures, assure l’organisation des actions en direction des professionnels, la communication et l'ingénierie pédagogique des formations.

 

L'administration : un bureau dynamique
Jean-Baptiste Martin, Président, Olivier Grand, Trésorière, Caroline Gallix, Secrétaire, et Nolwenn Durand mettent leur énergie et leurs compétences au service de l'association, aux côtés d'un conseil d'administration constitué de 9 personnes.

 

Les bénévoles 
Soutien à la communication, gestion de la bibliothèque, préparation d’ateliers, appui administratif, trésorerie, site internet…  35 personnes ont consacré à l'assocation en tout près de 420 heures de bénévolat l'an dernier ; nous les remercions chaleureusement pour ces contributions précieuses !

Si vous avez l’envie de soutenir notre projet, et contribuer selon vos possibilités, contactez-nous !

 

Les intervenant/es

Eva Béranger, animatrice d'ateliers Faber et Mazlish 

Eva Béranger se forme, en 2012, à la communication bienveillante selon l'approche Faber et Mazlish auprès de Roselyne Roy et Pascale Vérissel. Elle anime, depuis, les ateliers "Parler pour que les enfants écoutent, Ecouter pour qu'ils parlent, "pour tous les parents qui se sont dit un jour : il doit y avoir une autre façon " (Haim Ginot).

Elle découvre Faber et Mazlish, en tant que parent, en 2007, et c'est un véritable coup de cœur. Elle s'approprie les habiletés proposées par les auteurs et les met en application avec enthousiasme dans son quotidien avec ses 2 enfants. Elle voit sa relation avec eux se transformer peu à peu et elle aborde aujourd'hui l’adolescence de ses fils avec confiance. 

Toujours désireuse d'approfondir ses connaissances et ses compétences, elle se forme à la communication non-violente selon Marshall Rosenberg auprès de Françoise Keller. Elle s’appuie sur des auteurs comme Marshall B. Rosenberg, Catherine Dumontheil Kremer, Thomas Gordon, Isabelle Filiozat... et assiste régulièrement à des conférences sur le thème de l’enfance. Aujourd’hui c'est un vrai bonheur, pour elle, que d'accompagner les parents dans le respect, l'écoute, le partage, et de les voir évoluer et prendre conscience qu’une autre façon de communiquer est possible.

 

Anne-Gaël Erard, formatrice au processus de communication non-violente

Formée à la médiation collective, la sociocratie et à la Communication Non Violente selon Marshall Rosenberg, Anne-Gaël Erard chemine actuellement dans le parcours de certification CNV®. Facilitatrice, formatrice et consultante pour les organisations dans le domaine des relations sociales et de la prévention des risques, elle intervient en situations de changement, de déstabilisation des équipes et des personnes, de tension ou de crises vers la reconstruction d’équilibres respectueux de tous. 

 

Chercheuse convaincue que la transmission passe en grande partie par l’exemple et par l'expérimentation, elle apprend avec ses clients et grandit avec ses enfants. Elle cultive la co-création, le métissage des approches et des regards, s’enrichit de la diversité, de l’altérité, voire du désaccord. La découverte de la CNV libère une nouvelle façon d’être en lien… avec elle-même et avec les autres personnellement et professionnellement.

                                                                   

 

Laure Saporta, formatrice au processus de communication non-violente

 

                     

Laure s’est d’abord formée en management du développement puis en santé publique. Au cours de ses 12 années d’activité dans le domaine de la coopération au développement et de l’aide humanitaire, elle a travaillé dans une quinzaine de pays ce qui lui a permis de pleinement vivre l’une de ses passions : l’interculturalité. Ses interventions auprès de détenus, de femmes victimes de violences et de la traite, de personnes vivant avec un handicap ou encore de toxicomanes lui ont permis de développer encore sa capacité d’écoute et d’empathie et d’acquérir une compréhension beaucoup plus fine de la relation d’aide.  

Sa rencontre avec le processus de la Communication NonViolente selon Marshall Rosenberg a bouleversé sa vie tant sur le plan personnel que professionnel. Ayant, par vocation, beaucoup été au service de l’autre, cette approche lui a permis de revenir à soi et de prendre conscience de la légitimité de ses propres besoins et de la manière dont les nourrir était au service de la relation. Elle lui a également permis de trouver une façon de poser des limites protectrice avec bienveillance et dans le respect de l’autre. Alors qu’auparavant elle craignait le conflit, ce processus lui permet de l’appréhender avec plus de sérénité et même d’y voir une opportunité permettant à la relation de grandir. Basée en Suisse, Laure est aujourd’hui médiatrice et certifiée dans le parcours CNV®. Elle se forme également à l’accompagnement individuel par la CNV.

 

Marie-Dominique Texier, conférences et analyse de la pratique 

Psychologue, maman de deux enfants, elle s'est formée à la Communication Non Violente, à l’approche restaurative des conflits (Dominic Barter). Elle s’intéresse aux pratiques corporelles qui affinent l’écoute des ressentis. Le point central de son parcours : l’écoute qu'elle reconnait comme un moyen à la fois simple et puissant de transformation. Son quotidien, les relations avec ses proches et en général sont sa plus grande source d’apprentissage. Elle participe à un collectif de diffusion et d’apprentissage d’approche des conflits par les Cercles Restauratifs.


Son parcours professionnel : depuis 14 ans, elle accompagne des personnes en institution et en libéral. Elle anime pour Ma famille comme unique des groupes d’analyse de la pratique pour des professionnels (secteur de santé, petite enfance), des conférences et des ateliers pour les parents.      

      Résultat de recherche d'images pour "marie-Do texier lyon"       

 

Ariella Rothberg, formatrice en communication et relations interculturelles

   

Née en Israël, arrivée jeune en France après avoir vécu un temps en Suisse allemande, le parcours de vie d'Ariella Rothberg l'a amenée très tôt à s'interroger sur les identités multiples, issues des migrations familiales. Après sa double formation de psychologue clinicienne et d'anthropologue, elle effectue des recherches dans le monde rural et des interventions en formation, poussée par le désir d’appréhender cette problématique spécifique et la nécessité de transmettre. Sa rencontre avec Margalit Cohen-Emerique, interculturaliste pionnière en France, marque un tournant décisif dans son parcours. Elle se forme auprès d’elle sur la "méthode des chocs culturels", une approche de l'interculturalité partant de l'idée que toute rencontre interculturelle implique deux acteurs en présence, chacun porteur de culture, que ce soit l’usager ou le professionnel. Cette rencontre peut être productrice de "chocs culturels", porteurs d'apprentissage et source d'entente ; grâce à une nouvelle lecture et un positionnement différent, la relation et le dialogue en situation interculturelle peuvent ainsi évoluer vers plus de compréhension et de richesse. 

 

Ariella Rothberg intervient en formation, séminaires, conférences auprès de publics issu du monde éducatif, socioculturel, social, de la santé… Elle est aussi enseignante dans un Master Pro à l’Université Lumière Lyon II, et a co-signé avec Margalit Cohen-Emerique un ouvrage intitulé "La méthode des chocs culturels. Manuel de formation en travail social et humanitaire".

 

Julie Billet, psychomotricienne

Julie Billet est diplômée d'Etat de Psychomotricité ; ses formations l’amènent à approfondir les travaux de Winnicott (la juste place de l'adulte auprès de l'enfant), Bullinger (le développement sensori-moteur), Pickler (la motricité libre) ou Dr Blomberg (la motricité réflexe du nourrisson). Son expérience en tant que responsable technique de crèche parentale, formatrice, et comédienne l’ont amenée à développer son écoute des professionnelles de la petite enfance pour les accompagner dans leur pratique auprès des tout-petits.

Elle anime des ateliers de motricité libre, de stimulations sensori-motrices adaptées, de massage, de réflexion pédagogique, dans l’objectif d'aider l'adulte à trouver sa juste place et l'enfant à développer sa confiance personnelle en ses capacités.

 

Sandra Barnier, psychologue, formatrice 

Psychologue accompagnant des adolescents en milieu scolaire depuis 15 ans, Sandra est particulièrement sensible autant à la force de leurs aspirations qu’aux difficultés que certains rencontrent dans les institutions éducatives et plus globalement dans notre société. Touchée de voir l’énergie déployée par les professionnels qui les accompagnent pour les soutenir dans leurs apprentissages, dans leur développement, et aussi d’observer régulièrement leur découragement, leur épuisement et leur sentiment d’être bien démunis pour accompagner certains jeunes ou certaines situations...

 

Sa rencontre avec la Communication NonViolente (CNV) en 2008 lui a donné de nouvelles clés de compréhension des relations humaines, ainsi que des repères pour  développer des relations de confiance où les besoins de chacun peuvent être pris en compte. Formée à l'Ecole des Médiateurs CNV, à l'approche systémique des conflits de Dominic Barter, à l'approche Faber et Mazlish, à l’intervention en CNV en milieu scolaire, elle facilite des processus d’évolution en milieu familial et éducatif, anime des ateliers pour les parents et des formations au sein de Ma famille comme unique auprès de professionnels investis au quotidien auprès des jeunes.

 

 

Eva Claret-Niz, intervenante dans le champ des cercles restauratifs

                     

A l'écoute du vivant, Eva aime accompagner les personnes et les groupes à développer confiance, créativité et ressources pour soutenir leur évolution et leur épanouissement.

Issue du monde du récit, du livre et du conte (bibliothécaire pour enfant), et passionnée d'exploration et de transmission, son intérêt pour l'écoute et l'accompagnement l'amène à se former à diverses approches de présence à soi, de développement personnel et d'écoute active.

 

Interpellée par les violences et les conflits, et s'interrogeant sur les réponses qui peuvent y être données tant au niveau individuel que collectif, elle se forme à la Communication NonViolente et à la pratique des Cercles Restauratifs, une approche systémique des conflits. Elle y découvre une intelligence profonde de l'humain, reliant toutes les dimensions de l'être (corps, émotions, pensées, besoins et aspirations de vie), et fait le lien entre ces approches et son parcours en éducation somatique et en accompagnement psycho-corporel (Body-Mind Centering, Psychologie Biodynamique...).

 

Elle fait partie du réseau lyonnais de recherche, de pratique et de diffusion des Cercles Restauratifs, et intervient à Ma famille comme unique sur des actions dans ce champ.